Ressource et Vous : J’ai 10 ans !

Anniversaire Ressource et VousContrairement à Souchon, je sais que c’est vrai, j’ai 10 ans et si tu ne me crois pas, ne compte pas sur moi pour te faire un résumé de ces dix années de Ressource et Vous. Fort irréaliste et injuste de condenser en quelques lignes les expériences que la confiance de mes clients me donne à vivre.

Contrairement à Souchon, le mercredi je ne me ballade pas, une paille dans la limonade. Je jongle avec l’amplitude horaire, les samedis-dimanches se métamorphosent en jours ouvrés et j’ai plus souvent des poches sous les yeux que des billes dans les poches…

Forfanterie me diras-tu ? Non juste le vécu des dirigeants de petites entreprises interviewés par Opinon-Way pour la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur : 5ème baromètre de la forme des dirigeants.

Cette enquête est-elle un nouvel hymne à la dépression dont notre beau pays est si friand ? NON ! 93 % des interviewés se sentent utiles au quotidien depuis qu’ils se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale et 90 % sont heureux dans leur vie.

Au-delà (et c’est déjà haut !) de m’accomplir dans une activité qui fait sens, je place tout au sommet de ma pyramide de Maslow la Liberté. Liberté de mettre en action mes pensées, mes convictions, mes croyances et cette liberté n’a pas de prix même si c’est au prix de l’incertitude du lendemain. Aujourd’hui qui chante, chantera-t-il encore demain ? Doute, Confiance et Optimisme, cocktail énergisant du dirigeant.

Enfin, pour que la pyramide traverse les années, il faut un bon étayage et c’est vous, ma petite famille d’amour, ma fière tribu, mes indulgents amis, qui me l’apportez chaque jour.

Soutien désintéressé ? Pas vraiment, car vous savez bien que dès que j’ai fini de jouer à la sarbacane, bien cachée dans ma cabane, nous nous retrouvons pour coincer la bulle et c’est rarement de la limonade !!!

Heureux anniversaire Ressource et Vous !

Coaching de performance, Lyon, Ressource et Vous

 

Les 9 ans de Ressource et Vous, Quoi de Neuf ?

Telles les 9 vies du chat, chacune des 9 années de Ressource et Vous est une métamorphose du quotidien.

Chaque rencontre, chaque challenge, chaque problématique est un pays neuf. Pas de routines, hors de question de faire du neuf avec du vieux !

De nos regards croisés (*), poser un œil neuf pour attiser la croyance flambant neuf des possibles et cimenter la confiance remise à neuf.

Nul besoin de passer par la preuve par 9 pour se convaincre que le coaching et son apport de sang neuf dopent, en toute légalité, les chances d’accéder à l’an neuf…

9 Millions de Mercis pour la fidélité que vous me témoignez depuis 9 ans 

(*) https://regards-croises.com/

Manager : la Tentation du Double Je

Françoise Mathiaux, CoachBien que les catalogues de jouets fleurissent déjà dans les boites aux lettres, je ne viens pas vous parler de vos emplettes de Noël…

Mon propos est d’attirer votre attention sur la tentation grandissante (au moins dans mes expériences de coaching sur cette année) des managers de jouer les équilibristes (sans référence à un quelconque candidat à la primaire) : Flatter son ego en apposant sa signature au bas de sa fiche de fonction de cadre (et prendre au passage la rémunération qui va avec) et Aimer être aimé par ses équipiers, quitte à porter mollement les décisions de l’entreprise, voire à les dénigrer.

Prendre et assumer ses responsabilités de manager, ce n’est pas être un « bon petit soldat » qui obéit aux ordres tout simplement parce que ce sont des ordres (il semblerait d’ailleurs que ce personnage ait déserté les rangs même de nos armées…). Prendre et assumer ses responsabilités de manager, c’est se donner les moyens de comprendre la décision de son entreprise, c’est-à-dire oser interroger, oser partager son point de vue, oser exprimer ses réserves auprès de sa hiérarchie. Prendre et assumer ses responsabilités de manager, c’est alors faire en sorte, sans pas de côté, que le résultat attendu soit atteint. Si votre adhésion à la décision est ambiguë, comment pourrait-elle être mobilisatrice pour votre équipe ?

Et si la tentation du double Je (Je suis manager, Je suis des vôtres, vous mes équipiers) était un remake de l’animal social d’Aristote ? Serait-ce parce qu’il ne se sent pas (ou plus) appartenir à la Direction de l’entreprise (car de moins en moins dans le secret des Dieux) que notre manager cherche à satisfaire son besoin d’appartenance auprès de son équipe quitte à avaler ses responsabilités ? Danger pour l’Entreprise qui saborde le pilier Loyauté, Danger pour le manager car si vous ne prenez pas votre place, d’autres sauront se l’attribuer….