Management et sel de la vie

Partage d’expérience : Management et Sel de la Vie

Management, sel de la vieComme chaque jour est différent du précédent, aujourd’hui j’ai eu la chance de participer pour la 1ère fois à un webinaire pour présenter aux futurs étudiants les cours de Management que je dispense, depuis une petite dizaine d’années, à l’Esam (Groupe IGS–Lyon) https://www.esam-ecoles.com/ecole/campus-lyon

Vaste sujet que le Management, preuve en est la variété des définitions

Bien sûr, il y a la base : la maîtrise des techniques d’organisation et de pilotage des ressources pour atteindre les objectifs de performance et d’efficacité fixés par l’entreprise. Et puis il y a tout le reste…

Et le reste c’est quoi ?

Juste l’essentiel ! Essentiel pour que les connaissances puissent se transformer en une somme d’expérimentations réussies. Mais encore ?

Quelle différence entre un manager et un « bon » manager ?

Un manager fait en sorte que ses équipiers fassent ce qui doit être fait. Avec un « bon » manager, ses équipiers font, et ont envie de faire, au-delà de ce qu’ils doivent faire.

La différence, c’est le sel de ce beau métier

Savoir doser, en fonction des ingrédients, en fonction des convives, en fonction des circonstances. Comprendre que les recettes du passé supposent d’être adaptées au risque d’être vite indigestes. La différence, c’est aussi oser (et pourquoi pas « aimer ») affronter l’incertitude qu’insufflent les changements successifs car « Quand rien n’est certain, tout est possible » Margareth Drabble.

Trop beau pour être vrai ?

Je pressens qu’à la lecture de cet article, certains d’entre vous (Je t’entends Zou !) piaffent de mettre leur grain de sel…

Loin de moi l’idée de brosser un tableau idyllique du management. Quand les efforts d’adaptation, la bienveillance, la confiance se heurtent à l’ingratitude de l’un ou l’autre de ses équipiers, l’addition s’avère salée pour le manager. Nous sommes dans le monde de l’entreprise, avec sa face sombre, reflet, ni plus ni moins, de notre humanité, qui en manque cruellement.

Pourtant (et malgré tout

Ma conviction est que quelle que soit l’excellence du mets qui nous rassemble autour de la table, la qualité de la dégustation sera toujours intimement liée à la saveur des relations qui nous unissent.

Mesdames et Messieurs, Managers en devenir ou Managers expérimentés, Goûtez au sel de la vie !